Différentes techniques sont à la disposition du kinésithérapeute dans la prise en charge des syndromes fémoro-patellaires (SFP). Le taping propose une solution à l’efficacité controversée. Le choix d’intégrer cet outil à son arsenal thérapeutique doit passer par une démarche d’évaluation pour ne pas succomber aux effets de mode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here